Fabriquer ses cosmétiques

 

Bonjour à tous !

Si vous lisez cet article, c’est que l’idée de fabriquer ses propres cosmétiques réveille quelque chose en vous.
Parmi “vous”, il y a celles et ceux qui pratiquent déjà cette belle activité. Il y a aussi ceux qui ont envie de s’y mettre et qui ne savent pas trop par où commencer. Ou encore ceux qui s’interrogent simplement sur l’intérêt de fabriquer ses propres cosmétiques alors que chaque supermarché ou boutique du coin en propose des étalages bien (trop?) complets…

Justement, parlons-en !

La nature ne répond pas aux exigences industrielles

 

Nous vivons aujourd’hui dans un monde où tout va très vite, notamment dans le milieu industriel. En créant des « besoins » qui n’existaient pas il y a quelques dizaines d’années, les industries ont rendu les consommateurs de plus en plus exigeants. L’offre augmente donc pour répondre à la demande. Et c’est comme ça qu’on se retrouve dans un engrenage créé par les industriels et nourri par les consommateurs.

L’industrie des cosmétiques n’a pas échappé à ce phénomène. Les prouesses technologiques permettent aujourd’hui de fabriquer en un temps record une quantité incroyable de produits répondant à des “besoins” (réels?) aussi variés que complexes (mascara à effet voluminateur, crème anti-rides, shampoing lissant et anti-frisottis, rouge à lèvres longue tenue…).

Etant moi-même ingénieure spécialisée dans ce type d’application industrielle, je suis bien consciente que pour les scientifiques c’est avant tout passionnant d’être capable, par l’utilisation d’un ensemble de molécules, de répondre à des problématiques techniques bien spécifiques. Surtout quand notre cahier des charges nous impose des délais très courts et que notre patron ne cesse de nous mettre la pression. On part donc à la recherche de molécules miraculeuses qui vont nous permettre de boucler notre projet dans les temps et avec succès. Tant mieux si elles sont naturelles, tant pis si elles ne le sont pas. C’est autorisé par la loi alors pourquoi s’en priver ?

cosmétiques naturels

Le problème c’est que les molécules présentes dans la nature ne répondent pas à toutes les contraintes de la production industrielle : produire toujours plus, plus rapidement, avec des matières premières fonctionnelles, peu chères et toujours disponibles, pour obtenir des produits magiques qui se conserveront pendant plusieurs mois voire plusieurs années. Les industriels utilisent donc des molécules synthétiques qui répondent à tous ces critères. Mais malheureusement celles-ci sont loin d’être magiques pour nous autres êtres humains, ainsi que pour notre jolie planète et sa biodiversité. Parmi ces molécules, la plupart sont connues pour être des perturbateurs endocriniens, des allergènes, des agents irritants, toxiques, et polluants (parabènes, huiles minérales, silicones, EDTA, alcools, parfums, BHT…).

Le Brainwashing Cosmétique, ou l’arnaque du consommateur

 

Pourtant aujourd’hui, la majorité des produits cosmétiques laissent apparaître des éléments attractifs sur leur packaging. On voit souvent “action naturelle”, “pur et naturel”, des images de fleurs, ou même des écritures vertes. Mais ces messages destinés à faire croire que le produit est naturel ne sont là que pour tromper le consommateur. Ils ne reflètent qu’une infime partie de la composition de votre produit. Or les autres composants sont pour la plupart des composés synthétiques qui n’ont pas très bonne réputation. C’est ce qu’on appelle le “brainwashing cosmétique”. Un lavage de cerveau destiné à pousser le consommateur à acheter des produits dont il n’a pas réellement besoin.

Ce brainwashing intervient à deux niveaux. Premièrement on nous donne l’impression que les produits cosmétiques que l’on achète contiennent en majorité des ingrédients naturels et qu’ils sont donc sans danger. On omet totalement de nous parler des autres ingrédients synthétiques et dangereux pour notre santé et pour l’environnement sur le long terme. Deuxièmement, le marketing cosmétique nous fait rêver en nous proposant des produits toujours plus “efficaces”, plus innovants, qui vont “changer notre vie”.

Qui n’aurait pas envie d’acheter ce genre de produits naturels et miraculeux ?

Toujours pas convaincus ?

 

En fabriquant ses propres cosmétiques, on entre dans l’univers magique de la « Cosm’éthique » naturelle, saine et raisonnée. On a la liberté de choisir les matières que l’on veut donner à notre corps. On ne donne à personne d’autre ce droit, il nous appartient. Selon notre type de peaux, les problèmes que l’on rencontre au quotidien (rougeurs, démangeaisons, sécheresse…), nos goûts (odeur, sensation grasse ou non…), on peut se créer des produits sur-mesure qui nous correspondent. Et quel bonheur de prendre soin de soi en utilisant des produits que nous avons nous-mêmes confectionnés ! Faits à partir d’ingrédients naturels que nous avons choisis et que nous savons inoffensifs pour notre santé et pour l’environnement !

Fabriquer ses cosmétiques

Comme vous avez pu le lire, je suis vraiment passionnée par cette activité qui a du sens. J’ai d’abord commencé par me lancer dans le démaquillant, les crèmes et le shampoing solide. J’ai enchaîné petit à petit avec les pains de savon, le dentifrice et le gommage. Et aujourd’hui je réalise aussi mes mascaras, eye-liners, rouges à lèvres, blushs, etc !
J’espère de tout cœur vous avoir donné l’envie d’essayer pour vous faire votre propre opinion. Pour tous ces produits il existe des recettes très simples à réaliser et qui ne demandent que très peu de temps (vous en trouverez d’ailleurs sur ce blog dans la rubrique « tutos »). C’est inoffensif pour votre santé et pour l’environnement, et ça vous revient moins cher que d’acheter vos produits en magasin. Alors n’attendez plus, lancez-vous !!

Si vous êtes intéressés mais que vous ne savez pas par où commencer, n’hésitez pas à vous inscrire à l’un de nos ateliers de fabrication de cosmétiques naturels que nous organisons à Lyon. Vous trouverez toutes les dates et infos sur notre planning.

Maintenant, à vous de jouer ! 😉

 

 

2 réponses pour “Pourquoi fabriquer ses cosmétiques ?”

  • Très bon article! Je suis déjà une convaincue mais ça aide à comprendre certaines choses et à donenr des arguments pour donner l’envie à d’autres de commencer à créer ses propres produits!

  • Je suis 100 % convaincu de votre démarche et je vous félicite de cette initiative qui j espère fera de nombreux adeptes. Bravo, et j espère pouvoir venir a un atelier l été prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *